Dérèglements climatiques et intempéries

De mémoire d’homme...
lundi 23 juin 2008
par  Liliane Egele
popularité : 100%

Accidents climatiques graves « jamais vus de mémoire d’homme » et perçus comme des punitions divines. Les pasteurs exhortent leurs fidèles à la repentance.

  Sommaire  

 1582

8 Novembris und 9. und 10. ein groß Wasser gewesen dessgleichen dazumal bey niemand erlebt, daß in 1570 auff Andreæ [1] weit übertroffen. Großen Schaden an Güter gethan und die Straßen Gindspach zu weggenommen. Zu Metzeral die Hammerschmied sampt eine Hauß. Ludwig Man zu Münster sein Gerbhauß, zu Weier eine Müel sampt der Schewren, so als von Peter Merkle bewonnet. Alle Brücken und Steg in Stad und Thal weggenommen. Ueber die achtzig Tagen [2] Matten verwuestet.

Les 8, 9 et 10 novembre, énormes quantités d’eau, du jamais vu, dépassant de loin celles de la Saint André de 1570. Gros dégâts matériels, les routes vers Gunsbach anéanties, à Metzeral, la forge avec une maison, à Munster, la tannerie de Louis Man, à Weier, un moulin avec les granges, occupé par Peter Merkle. Tous les ponts et chemins emportés. Plus de 80 journaux de prés dévastés.

 1609

Den 23 Augusti : schrecklich donnern und blitzen. Abends um 7 Uhr angefangen, und gedewert bis folgenden Tag umb 11 Uhr.

Le 23 août : terribles coups de tonnerre et éclairs. Début à 19 h, ont duré jusqu’au lendemain 11 h.

 1651

Ist zwischen dem newen jahre undt der dreÿ Königen Tag [3] durch continuierliches Regenwetter, davon der Schnee auf den Fürsten geschmoltzen, das gewässer dergestalten angeloffen, dass alle Brückhen im Thaal, biss an die Huenlinsbruckh [4], hinweg gefloßen, hatt in dem Thaal vill taußent Gld [5]an guetern Schaden gethan, vill gebäw undt Waßerbäw von den Segmühlen sambt Seegbäumen weggeführt, die Weg auf Günspach eingefällt daß man neuwer machen mueßen, war ein erbärmlicher Jamer weilen dergleichen Wassergüß nit geschehen, sonderlich wegen ausschießender Erdbrüchen, deren 13 nur zu Sultzern außgebrochen. Auf dem landt seind underschidliche Stückh Viehe, an einer Krippen noch angebunden, die Ill hinunter geflossen, underschidliche Menschen zu grund gangen.

Entre le Nouvel An et le jour des Rois, des pluies incessantes qui ont fait fondre la neige sur les sommets, de telle sorte que l’eau a afflué, entraînant tous les ponts de la vallée jusqu’à la « Hünlesbrücke », ont occasionné des dégâts matériels pour des centaines de Gulden, de nombreuses constructions et ouvrages hydrauliques de sceries ont été entraînés ; les chemins à Gunsbach effondrés, qu’il a fallu refaire. Ce fut une pitoyable désolation ; les effondrements, treize rien qu’à Soultzeren, rendaient l’irrigation impossible. Dans la plaine, des animaux encore attachés à leur mangeoire ont été entraînés par l’Ill, divers êtres humains ont péri.

 1654

Den 2. Juni ist ein starck hagelwetter von dem großthaal getzogen so sich gegen Griespach gewendet, frucht und Räben sambt obstbäume gäntzlich zerschlagen, under Günspach hinüber gegen Weÿher hinauß gefahren und auf dem Land daß gebirg hinab großen schaden gethan.

Un fort orage de grêle descendu de la grande vallée vers Griesbach a anéanti les récoltes, les vignes et les arbres fruitiers, s’est déplacé en contrebas de Gunsbach vers Wihr-Au-Val et a causé d’importants dégâts.

 1658

Ist zwischen dem XX.sten Tag und Pauli bekehrung [6] ein sollcher tiefer Schnee gefallen und so lang gelegen, daß bey Mannes gedenckhen nit geschehen, war eine strenge kälte daß auch die Vögel aufm Schnee gefunden worden tod liegende, und hat nit allein viller ortes dass Gewässer großen schaden gethan, sondern auch viel Räben und Bäume in underschidlichen landen erfrohren. Daß Viehe in diesem thaal haben vill wegen großer kälte noch im Mense Martio [7] mit Thannenreussen weyden und erhalten muessen.

Entre le 20e jour et la Conversion de Paul il n’est pas, de mémoire d’homme, tombé autant de neige sans qu’elle fonde. Le froid était si sévère qu’on trouvait les oiseaux tombés morts sur la neige. Non seulement la grande masse d’eau a causé de gros dégâts mais beaucoup de vignes et d’arbres ont gelé en maints endroits. Encore en mars, bien des gens dans la vallée ont dû donner des branches de sapin en pâture à leurs bêtes.

 1659

Ist von Martini [8] bis auf Pauli bekehrung 1660 ein solch strenge bestenndige Kälte geweßen und so vill eiss daß in der Statt und auf den straßen bey manns gedenckhen nit war, denn in der statt daß eiss so hoch aufgefaren daß der große Eckstein beym Rathhauss nit hat können gesehen werden, und die weg biß nach Collmar, Kaisersperg laß wie in einer Stuben eben zu faren geweßen.

De la Saint Martin jusqu’à la Conversion de Paul 1660, il n’y a eu , de mémoire d’homme, un froid plus vif et persistant ; la hauteur de glace en ville était telle qu’on ne voyait plus le chasse-roue près de l’hôtel de ville ; les routes jusqu’à Colmar et Kaysersberg étaient nivelées par l’accumulation de glace.

 1666

Anno 1666 ward den freÿtag morgen umb 3 Uhr Sexto Jan. solch starck erdbeben, daß in Statt und thaal vill Persohnen solch brausen und bewegung gehört und empfunden, alß wann ein starckhe fewerbrunst sausete, die fenster und bethladen erschütterten – Gott wende seinen Zorn ab von uns, und gebe uns wahre bekehrung.

L’année 1666, le vendredi 6 janvier vers 3 heures du matin, il y eut un si fort tremblement de terre que dans la ville et la vallée de nombreuses personnes ont ressenti le grondement et les secousses, comme si un incendie se propageait, secouant les fenêtres et les lits. – Que Dieu éloigne de nous son courroux et nous accorde le vrai repentir.

Dom. IV post Trin. 8. Julÿ ist der bach im großen thaal auf vorhergehendes starckes Donners und 2 stündigem starckhen Platzregen also hoch in einer stund gestiegen daß er bis an daß Wirtshauß Knies-tief geloffen, auch diesseits neben der Mühl und Scheuren halb Mannes tief, führte bäum auß dem Wald, Säg-blöcher, und allerlei Holtz mit sich, war ein erschröckliches tiefes Wasser dergleichen daselbsten von keinem Menschen in so geschwinder Zeit aufgeloffen, gesehen worden.

Le quatrième dimanche après la Trinité, soit le 8 juillet, de violents coups de tonnerre précédant des pluies diluviennes de deux heures, la rivière de la grande vallée est montée en une heure jusqu’à hauteur de genou à l’auberge et, de ce côté-ci, près du moulin et de la grange, à mi-hauteur d’homme, ramenant des arbres de la forêt, des troncs prêts à scier et du bois de toutes sortes ; de mémoire d’homme, on n’avait pas vu ici l’eau monter aussi rapidement à ce niveau.

 1667

War es im Mayen sehr kalt, also daß nachdem am Georgÿ [9] nachts durch reifen villen orthen im thaal und landt die Nussbaüm und Räben verfroren, den 3. und 5. Maÿ so vill schnee gefallen auf den höhen, daß die Kuohe wider herunter gemuesst, und der Schnee in die Dörfer im thaal kommen.

Au mois de mai 1667 il a fait très froid : à la Saint Georges après une gelée nocturne, les noyers et les vignes ont gelé, les 3 et 5 mai, il a tellement neigé sur les hauteurs et dans les villages que le bétail a dû redescendre (de l’estive).

Dieses jahrs ist den 14 Aug. in währender Mittags-Predigt ein solch Hagel-Wetter gewesen daß alles Kraut in den Gärten umb die Statt herumb, das Obst von bäumen, und die Trauben an den Steckhn erschlagen, daß man die Stein mit schauflen aufmachen können an den Mauern. O Sünder thuo buß.

Le 14 août pendant la prédication de l’après-midi, un orage de grêle a anéanti la végétation dans les jardins, les fruits sur les arbres et les raisins aux piquets. Avec des pelles, il a fallu remonter les pierres des murs. Ô pécheur, repens-toi.

 1673

... In dem Julio ist bishero gar naß und windig, an dem Trauben-verblühen schlecht Wetter gewesen.

Mois de juillet très mouillé et venteux, mauvais temps pour la vigne en fleur.

Sources : relevés d’Élisabeth Buhl dans les registres protestants conservés aux archives municipales de Munster, série GG


[1Saint André : le 30 novembre

[2ein Tag : un journal : mesure de surface agraire cultivable en une journée, environ 495 m2

[3Épiphanie : le 6 janvier

[4actuellement : le pont « Gibraltar » près de l’église catholique à Munster

[5un Gulden : un florin, valant 120 deniers, 10 schillings, une demi-livre d’après Himly

[6entre le 20 janvier et la Conversion de Saint Paul le 25 janvier

[7au mois de mars

[8Saint Martin : le 10 novembre

[9Saint Georges : le 23 avril


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

1er janvier 2011 - Premier janvier

Le premier janvier 1900, un nouveau Code civil remplace le Code Napoléon dans les deux (...)

1er avril 2010 - Jours fériés en Alsace

Depuis le 1er avril 1892 -sous régime allemand- l’Alsace bénéficie de deux jours fériés (...)

30 décembre 2009 - Création des départements

Il y a 220 ans, le 30 décembre 1789, l’Assemblée Nationale ratifiait le tracé des deux départements (...)

1er février 2009 - Louis XIV en Alsace

Le 30 janvier 1685, un arrêté du Conseil d’État interdit l’usage de l’allemand pour les documents (...)

2 janvier 2009 - Changement de calendrier

1806 : un premier janvier particulier : la France -sous Napoléon 1er- revient au calendrier (...)